S/s Lieutenant QUEIGNEC "Mort pour la France"

Publié le par Pascal91290

 

20fevrier1918(2)

 

François Yves QUEIGNEC est né à Elliant le 16 avril 1884, fils de Yves Guillaume, Cultivateur & Marie BOURHIS originaire de Coray.

S/s Lieutenant au 33ème Régiment d'Infanterie Coloniale, son nom est mentionné le 19 aout 1917 dans le Journal des Marches & Opérations.

"Le 19 aout 1917 à 3h30 environ l'ennemi ayant attaqué le C.R. Village-Nègre, le Bataillon est alerté, Il ne marche qu'un peloton de la 1ère C.T.S. qui est envoyé à Badonviller pour être plus à proximité, mais qui n'est pas employé.

Le soir, vers 21h le groupe franc du Bataillon est misà la disposition du C.R. Village Nègre.

Le groupe franc a été créé vers le 25 juillet et comprend une section par Bataillon, ainsi composée: 1 officier (QUEIGNEC), 2 S/s officiers, 10 hommes par compagnie, moins la CM. La section franche de chaque bataillon stationne en principe auprès du PC du Chef de Bataillon. Les hommes sont recrutés par des volontaires (peu  nombreux au début)  ou d'office. Le chef de Bataillon n'accepte que de bons soldats.

 


 

 

20fev1918 001

 

Le 15 février 1918 à 5h30, commencement d'un tir violent d'artillerie ennemi sur le P.A. de droite, faisant présager d'un coup de main. Peu à peu le tir se déplace vers la droite indiquant que le coup de main s'effectue sur le C.R. à notre droite. A 6h45 tout est terminé, il n'y a pas eu attaque sur notre front.

Pertes: 1 Caporal et 3 hommes tués, dont 3 par éboulements d'abris, 7  blessés

du 16 au 19 février: Rien de particulier

le 20 février 1918 vers21h00, déclenchement d'un violent tir d'artillerie réciproque assez loin à gauche (C.R. Jaulny probablement) Il est à présumer que ce sont les Boches qui ont demandé le tir les premiers. En tout cas leur barrage s'étend jusque sur nos premières lignes, très peu de profondeur. A l'ouvrage du 134 (au Quartier DUPUIS), le S/s Lieutenant QUEIGNEC est tué par une torpille (il est tué alors qu'il allait visiter ses guetteurs), ains que le Caporal REYNAUD (14ème Cie), à la 13ème le Solda BUGUELLOU est blessé."

François Yves QUEIGNEC aurait eu 24 ans le 16 avril.

Il est inhumé une première fois au Cimetière n°4 de  Marbotte (55)  & tranféré le 09/05/1922 à la Nécropole Nationale de Marbotte (55);

François Yves QUEIGNEC est un descendant de Jehan RANNOU & Catherine COSTIOU, vous pourrez trouver dans quelques jours sur le Site: http://gcrc.phpnet.org/ , son ascendance complète.

 

 

 

Commenter cet article